De ses études en géo-ethnologie aux studios Maison Martin Margiela, grande gagnante du Festival International des Jeunes Créateurs de Mode de Dinard juste avant le lancement de sa marque éponyme en 2007 et l'ouverture de sa première boutique en 2009, le parcours de Valentine reflète son état d'esprit : libre, volontaire et passionné. Mais si la mode, elle l'aime, elle veut d'abord la penser différemment. Ses innombrables voyages ont enrichi son ADN de savoir-faire traditionnels puisés aux quatre coins du globe. Cette richesse, la styliste lui apportera la juste dose de modernité qui fait l'essence de sa marque : un style à la fois urbain, raffiné et décontracté, tour à tour ultra-féminin et street boyish.

 

 

Studio 88, Le vestiaire est une fête.

 

Le printemps été 2018 de Valentine Gauthier est une fête qui s'enivre dans l'énergie déjantée d'un club.

 

La marque s'installe sur le dancing floor du Studio 54, transporté par l'insouciant hédonisme de ses nuits. Un rythme ponctué par la lumière saccadée du stroboscope fait danser le vêtement par une vague fluctuante de blancs, jaunes vifs et du violet des imprimés en twill de soie Portofino.

 

La créatrice revisite l'iconique jean taille haute par un effet délavé tye & dye, le military jacquard tandis que les sequins et mordorés entretiennent le mythe du Krypton.

 

Comme dans un collage post moderne la collection capte la créativité audacieuse d'une décennie flamboyante et transgressive, ostentatoire et underground.



 

Valentine Gauthier